Gagnant 2020

Le châtaignier à quatre tiges d’Ypres

Ypres

 

Le châtaignier à quatre troncs a été planté vers 1860, lorsque la forteresse militaire d’Ypres a été transformée en parc de promenade public. Comme tous les arbres de fortification, le châtaignier a beaucoup souffert pendant la Première Guerre mondiale. La ville d’Ypres a été détruite, mais la souche de l’arbre a survécu.

De la base du tronc soigneusement sciée, 4 nouveaux troncs latéraux ont spontanément grandi. Les quatre branches latérales ont été épargnées pendant la Seconde Guerre mondiale, de nombreux arbres de fortification ont été coupés en bois de chauffage car la ville avait froid.

De cette façon, le châtaignier à quatre troncs est devenu un survivant unique d’Ypres d’avant-guerre. Ce monument vivant, avec une base de tronc de 9,10 mètres de circonférence, symbolise parfaitement la survivabilité d’Ypres, à côté du monument aux morts mondialement connu, la porte de Menin.